Mettre la bague au(x) doigt(s)

Les derniers défilés confirment la tendance incontournable du stacking : 

Une accumulation de bagues que l'on porte du pouce au petit doigt, en passant par les phalanges.
Articulée, ajustable ou placée entre les doigts, la bague nous obéit au doigt et à l'oeil, avec de multiples combinaisons.
Il ne faut plus hésiter à marier votre bague de fiancailles avec des pièces fantaisie au majeur ou à l'index, pour un esprit plus bohème.
L'astuce : savoir jouer avec différents modèles de bagues.

Petite guide pour vous aider à réaliser les bonnes compositions !

Règle#1 : Les grosses bagues

Appelées en anglais les bagues 'Statement', elles sont idéales pour les mains fines et longues.
Elles ont beaucoup de personnalité et affichent un certain parti-pris.
Attention, si vous avez de petits doigts, optez plutôt pour l'accumulation de bagues fines.
D'une manière générale, les grosses bagues se portent mieux à l'index et au majeur,
pour créer un certain équilibre sur la main.

Règle #2 : Variez les modèles

Portez une bague fine, et à côté une plus large avec une pierre par exemple.
Evitez donc de mettre uniquement des grosses bagues...
A moins que l'effet 'bling' soit recherché ! Vous pouvez donc jouer sur les tailles et les couleurs !

Règle #3 : La sobriété !

Si vous aimez accumuler les bagues sur vos mains, choisissez la sobriété côté vernis !

La dernière tendance inratable : la bague de phalange, à l'index ou au majeur.
Cela permet de bien équilibrer la présence des autres bagues.
Elles se marieront volontiers avec les neochevalières et anneaux larges.
Si vous n'avez pas la patience ou l'imagination, pas de panique, on a ce qu'il vous faut !
De Be Maad à Alexandra Margnat, en passant par les sets de Kharmari et les bagues du label BDM Studio, vous ne résisterez pas à l'envie de trouver la combinaison idéale...

Laissez-vous surprendre par ce jeu ludique !

  • Partager ce billet